Soutenance doctorale sur la Bourse des valeurs: Djarius Bama obtient la mention très honorable

 Djarius Bama a soutenu sa thèse doctorale sous le thème « Liquidité de la bourse régionale ouest-africaine des valeurs mobilières entre comportement des acteurs et rareté de titre ». L’impétrant a voulu comprendre la liquidité des marchés boursière expliquant ce dynamisme de la bourse à travers le comportement des acteurs. C’était le 22 juillet 2019 à l’Université Joseph Ki-Zerbo.

 A quoi renvoie la liquidité des marchés ? Pour Serge Auguste Bayala, directeur de mémoire (DM) de l’impétrant Djarius Bama, c’est la possibilité de rentrer et de ressortir de ces marchés sans trop attendre. « C’est-à-dire que je peux acheter un titre et le revendre à tout moment » a-t-il indiqué.  Mais cela n’est pas une mince affaire selon le professeur, car il est difficile de pouvoir entrer et sortir de ces marchés.

Toute chose qui a envoyé Djarius Bama à comprendre la complexité   de ces marchés. Et pour le faire l’impétrant s’est focalisé sur le comportement des acteurs et celui des investisseurs. Il a essayé d’apporter un plus à la théorie, en ayant exploré la dimension comportementale et en montrant que le marché régional est un marché où la stratégie des investisseurs est beaucoup plus une stratégie d’achat et de conservation de titre.  Toute chose qui lui a permis d’identifier   ces dimensions de conservation à travers ses recherches. 

Recherches qui lui ont permis selon le professeur Bayala de « relancer le débat théorique sur l’importance de l’analyse de la liquidité mais aussi sur des aspects tels que ceux de l’efficience des marchés de façon générale ». Appréciant le travail de l’impétrant Djarius Bama le professeur a affirmé qu’il était à la hauteur de son travail qui lui a permis d’arriver à des résultats fort appréciables. Toute chose qui lui a valu la mention très honorable.

 Djarius Bama  n’a pas caché sa joie quant  à ce résultat  qui grâce à ses professeurs, parents et amis est parvenu à un tel succès. Et de revenir sur son travail qui lui a permis d’aboutir aux résultats qui révèlent que l’essentiel des investisseurs retiennent des actions par devers eux et évitent de spéculer. « Cela est une stratégie certes, mais contribue à réduire la profondeur de la bourse régionale », a-t-il suggéré. Pourquoi un tel thème ? L’impétrant de soutenir que la littérature a pendant longtemps expliqué la liquidité de la bourse à travers des indicateurs qui sont classiques sans toucher le côté comportemental des acteurs.

« Mais nous avons estimé qu’on pouvait expliquer cette liquidité ou ce dynamisme de la bourse à travers le comportement des acteurs », a-t-il soutenu. Le professeur a confié que c’est une ressource supplémentaire pour l’université qui manque de ressources humaines.